accumuler

accumuler [ akymyle ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1327; lat. accumulare
1Mettre ensemble en grand nombre. amasser, amonceler, entasser. « Les puissants du moment accumulent les richesses » (Duhamel). Des « rapports administratifs accumulés les uns sur les autres » (Courteline). empiler.
2Abstrait Produire en grand nombre. Accumuler des preuves. réunir. Accumuler des notes. Péj. Il accumule les maladresses, les gaffes. collectionner. Accumuler erreur sur erreur.
3Absolt Amasser des richesses (concrètes ou abstraites). « On entasse, on accumule » (Michelet). capitaliser, thésauriser.
4 ♦ S'ACCUMULER v. pron. Augmenter en nombre, en volume dans un même endroit, à un moment donné. Le courrier s'accumule dans la boîte à lettres. s'entasser. L'eau s'est accumulée sur la terrasse. Le travail s'accumule, nous prenons du retard. La haine accumulée dans son cœur.
⊗ CONTR. Disperser, gaspiller, répandre.

accumuler verbe transitif (latin accumulare) Rassembler des objets en tas ; entasser : Accumuler des lettres sur son bureau. Faire, avoir, etc., des choses (abstraites) en grand nombre : Il accumule les erreurs. Amasser de l'argent, des richesses. ● accumuler (synonymes) verbe transitif (latin accumulare) Rassembler des objets en tas ; entasser
Synonymes :
Contraires :
- disséminer
- éparpiller
Faire, avoir, etc., des choses (abstraites) en grand nombre
Synonymes :
Amasser de l'argent, des richesses.
Contraires :
- dépenser
- répandre

accumuler
v. tr. Mettre ensemble en grande quantité, en grand nombre. Accumuler des provisions pour l'hiver. Syn. amasser, entasser. Ant. disperser.
|| v. Pron. S'ajouter les uns aux autres en grande quantité. Dossiers qui s'accumulent. De gros nuages s'accumulaient dans le ciel.

⇒ACCUMULER, verbe trans.
Réunir progressivement et en vue d'une utilisation précise en ensemble important de choses ou d'éléments constitutifs d'une chose.
I.— Emploi trans.
A.— [Suivi d'un obj. désignant un inanimé concr.] :
1. On laisse dans la ville endormie les mâles parmi lesquels sera choisi l'amant royal, de très jeunes abeilles qui soignent le couvain et quelques milliers d'ouvrières qui continueront de butiner au loin, garderont le trésor accumulé, et maintiendront les traditions morales de la ruche. Car chaque ruche a sa morale particulière.
M. MAETERLINCK, La Vie des abeilles, 1901, p. 35.
2. Mais pour connaître sa [Renan] vraie nature, la saisir d'ensemble et dans sa pente, il faut interroger les confidences de sa jeunesse, ces innombrables cahiers, fragments, essais qu'il accumula entre sa vingtième et sa vingt-cinquième année, jusques et y compris l'Avenir de la science, fruit monstrueux de cette précoce débauche de l'esprit.
H. MASSIS, Jugements, t. 1, 1923, p. 15.
3. Passeraient au Piche-Hère le père et la mère, l'oncle, le ménage du cadet, leur enfant et deux sœurs. L'aîné prendrait la suite à Dazéma, comme chef de famille. Depuis trois ans, en vue de l'émigration, tandis que l'on défrichait autour du Piche-Hère, on accumulait à Dazéma des réserves en bétail et en outils pour peupler le bien futur. L'exode entraînerait gens, bêtes et choses...
J. DE PESQUIDOUX, Le Livre de raison, t. 2, 1928, p. 145.
4. Tandis que mon père, avec ce vain instinct de collectionneur qu'il manifestait en toutes choses, accumulait les notes, épinglait les dates, donnait de subtils coups de filet dans le temps et dans l'espace, j'aimais derrière lui m'emparer des registres, choisir un nom (ce nom fourni par le baptême au hasard de la conception), le suivre de page en page.
H. BAZIN, Vipère au poing, 1948, p. 146.
B.— [Suivi d'un obj. désignant un inanimé abstr.] :
5. ... il fallut que des essais répétés et lents apprissent à l'homme brut l'usage de ses organes; que l'expérience accumulée de générations successives eût inventé et perfectionné les moyens de la vie, et que l'esprit, dégagé de l'entrave des premiers besoins, s'élevât à l'art compliqué de comparer des idées, d'asseoir des raisonnemens, et de saisir des rapports abstraits.
C.-F. DE VOLNEY, Les Ruines, 1791, pp. 216-217.
6. Je ne sais si vous prenez garde au problème que vous faites naître sans vous en apercevoir; car plus vous accumulez de reproches contre le livre de Locke, et plus vous rendrez inexplicable l'immense réputation dont il jouit.
J. DE MAISTRE, Les Soirées de Saint-Pétersbourg, t. 1, 1821, p. 512.
7. De même que la création de tout instrument de production est le résultat d'une force collective, de même aussi le talent et la science dans un homme sont le produit de l'intelligence universelle et d'une science générale lentement accumulée par une multitude de maîtres, et moyennant le secours d'une multitude d'industries inférieures.
P.-J. PROUDHON, Qu'est-ce que la propriété?, préf., 1840, pp. 235-236.
8. Quand un ingénieur se propose d'employer à la production d'un effet mécanique déterminé la force vive engendrée par un agent naturel, celle d'un cours d'eau par exemple, il imagine un appareil qui recueille d'abord la force vive à mesure qu'elle se produit, l'accumule et la met en réserve, pour dépenser ensuite uniformément, lors même que le moteur serait sujet à des intermittences d'action.
A. COURNOT, Essai sur les fondements de nos connaissances, 1851, p. 529.
9. L'élastique se détendra, le poids retombera, l'énergie mise en réserve se retrouvera, enfin, le jour où, par un simple déclenchement, on permettra au carbone d'aller rejoindre son oxygène. De sorte que la vie tout entière, animale et végétale, dans ce qu'elle a d'essentiel, apparaît comme un effort pour accumuler de l'énergie et pour la lâcher ensuite dans des canaux flexibles, déformables, à l'extrémité desquels elle accomplira des travaux infiniment variés.
H. BERGSON, L'Évolution créatrice, 1907, p. 254.
C.— [Suivi de deux compl. d'obj.]
[En parlant de choses identiques] Accumuler choses sur choses :
10. Je fis toutes les protestations qui purent éloigner de Suzanne la vérité qu'elle soupçonnait; j'accumulai mensonges sur mensonges, et je réussis à la rassurer presque complètement.
M. DU CAMP, Mémoires d'un suicidé, 1853, p. 174.
[En parlant de choses différentes] Accumuler les... et les... :
11. Il la fit asseoir de force et s'agenouilla de nouveau devant elle, puis il tâcha, en accumulant les raisons et les conseils, de lui faire comprendre la folie et l'affreux danger de son projet. Il n'oublia rien de ce qu'il fallait dire pour la convaincre, cherchant, dans sa tendresse même, des motifs de persuasion.
G. DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, Étrennes, 1887, p. 1070.
Rem. 1. On accumule plus fréquemment plusieurs choses (plur. sauf en ex. 8, 9) en revanche le résultat, c.-à-d. ce qui est accumulé peut être désigné par un sing., qui prend dès lors valeur coll. (ex. 1, 5, 7).
Emploi abs. Thésauriser, entasser :
12. ... Les uns, sacrifiant leur vie à leur mémoire,
Adorent un écho qu'ils appellent la gloire;
Ceux-ci de la faveur assiègent les sentiers,
Et veulent au néant arriver les premiers!
Ceux-là, des voluptés vidant la coupe infâme,
Pour mourir tout vivants assoupissent leur âme;
D'autres, accumulant pour enfouir encor,
Recueillent dans la fange une poussière d'or;...
A. DE LAMARTINE, Harmonies poétiques et religieuses, Novissima verba ou âme triste, 1830, p. 477.
13. Viens, que j'oublie en ton sein
le chagrin, Qui, partout, dans cette vie,
suit le pauvre pèlerin.
Qu'un ladre accumulant sans cesse,
sur ses trésors traîne ses jours;
Moi, toujours,
méprisant honneurs et richesse,
Je n'ai que la soif des amours!
P. BOREL, Rhapsodies, La Soif des amours, 1831, p. 152.
14. De tous les pêle-mêle, l'océan est le plus indivisible et le plus profond. Essayez de vous rendre compte de ce chaos, si énorme qu'il aboutit au niveau. Il est le récipient universel, réservoir pour les fécondations, creuset pour les transformations. Il amasse, puis disperse, il accumule, puis ensemence; il dévore, puis crée. Il reçoit tous les égouts de la terre, et il les thésaurise. Il est solide dans la banquise, liquide dans le flot, fluide dans la nuée, invisible dans le vent, impalpable dans l'effluve.
V. HUGO, Les Travailleurs de la mer, 1866, p. 255.
15. Toute collectivité en lutte à besoin d'accumuler au lieu de distribuer ses revenus. Elle accumule pour s'accroître et accroître sa puissance. Bourgeoise ou socialiste, elle renvoie la justice à plus tard, au profit de la seule puissance. Mais la puissance s'oppose à d'autres puissances. Elle s'équipe, elle s'arme, parce que les autres s'arment et s'équipent. Elle ne cesse pas d'accumuler et ne cessera jamais qu'à partir du jour, peut-être, où elle régnera seule sur le monde.
A. CAMUS, L'Homme révolté, 1951, p. 271.
Rem. L'emploi abs. est sans doute la reprise ell. d'un emploi trans. antérieur (1re phrase); mais il traduit aussi l'idée que l'accumulation est devenue une fin en soi, sans considération de la nature ou de l'intérêt de l'obj.; dans ce sens l'emploi abs. tend à devenir vivant dans la lang. parlée, avec une nuance volontiers péj.
II.— Emploi pronom. :
16. Que ne dites-vous aussi comme cet orgueilleux poisson dont parle un prophète : c'est moi qui ai produit ces fleuves, où je me promène. Rosée céleste, tu ne demandes qu'à te répandre sur la terre de l'homme; tu t'accumules, et tu deviens une pluie abondante qui ne cherche qu'à humecter les hauteurs et les endroits stériles, afin de rétablir par-tout la végétation : ...
L.-C. DE SAINT-MARTIN, L'Homme de désir, 1790, p. 117.
17. Ce point de la Seine est redouté des mariniers. Rien n'est plus dangereux que ce rapide, resserré à cette époque et irrité par les pilotis du moulin du pont, aujourd'hui démoli. Les deux ponts, si voisins l'un de l'autre, augmentent le péril; l'eau se hâte formidablement sous les arches. Elle y roule de larges plis terribles; elle s'y accumule et s'y entasse; le flot fait effort aux piles des ponts comme pour les arracher avec de grosses cordes liquides. Les hommes qui tombent là ne reparaissent pas; les meilleurs nageurs s'y noient.
V. HUGO, Les Misérables, t. 2, 1862, pp. 577-578.
18. Comment songer à doubler sa vie, quand on sent son existence individuelle se rétrécir par la double gêne des années qui s'accumulent et des écus qui s'évanouissent? La question d'argent devient ainsi une question morale, une question vitale, to be or not to be. On partage sa surabondance de vitalité ou de ressources; on ouvre ses voiles avec le vent favorable; on se dilate avec les impressions joyeuses, avec les circonstances propices.
H.-F. AMIEL, Journal intime, 14 janv. 1866, pp. 60-61.
19. Il s'agit avant tout d'obtenir une théorie plus satisfaisante de l'électrodynamique des corps en mouvement? C'est là surtout, je l'ai suffisamment montré plus haut, que les difficultés s'accumulent; on a beau entasser les hypothèses, on ne peut satisfaire à tous les principes à la fois; on n'a pu réussir jusqu'ici à sauvegarder les uns qu'à la condition de sacrifier les autres;...
H. POINCARÉ, La Valeur de la science, 1905, p. 202.
20. Le cœur accomplit donc le miracle de maintenir constante la pression sanguine dans un système de vaisseaux dont la capacité et la perméabilité varient sans cesse. Quand le sang tend à s'accumuler en trop grande quantité dans le cœur droit, un réflexe parti de l'oreillette droite augmente la rapidité des pulsations cardiaques.
A. CARREL, L'Homme, cet inconnu, 1935, p. 233.
21. Comment ne pas sentir la nostalgie du travail qui transparaît dans la page rilkéenne. Comment ne pas comprendre que s'accumulent des documents psychologiques d'âges mentaux différents puisqu'à la joie d'aider la mère s'ajoute la gloire d'être un grand de la terre qui lave les pieds des indigents.
G. BACHELARD, La Poétique de l'espace, 1957, p. 76.
Rem. Synon. amasser, entasser, amonceler, empiler. Tous ces verbes ont des sèmes communs : a) idée de masse, de quantité, de volume; b) d'un mouvement qui se produit de bas en haut; c) d'une progression dans le temps (aspect répétitif ou progressif-duratif de ces verbes). Sèmes spécifiques à qq. verbes : ordre, régularité (empiler); image du tas informe (amonceler, entasser); fonction, réserve à libérer ou à utiliser ultérieurement pour un but précis (cf. accumuler pour, ex. 12 et 14).
Prononc. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[akymyle], j'accumule []. Enq. :/akymyl/. Conjug. parler. 2. Dér. et composés : accumulat, accumulateur, accumulatif, accumulation, accumulis. Cf. cumuler. — Rem. FÉR. Crit. t. 1 1787 propose accumuler ou acumuler avec un seul c.
Étymol. ET HIST. — 1. a) 1327 trans. « amasser, amonceler (inanimé immatériel) » [dans une trad.] (J. DE VIGNAY, Mir. hist., 23, 40 ds QUEM. t. 1 1959; ilz accumulent en eulx ung monceau de pechez sans crainte); 1690-1752 terme de jurispr. ds FUR. s.v. :(...) On dit aussi en Jurisprudence Canonique, Accumulant droit sur droit; quand on obtient cession du droit d'une autre partie pourveue du même Benefice (...). — Trév.; b) 1350 trans. « amasser (inanimé matériel) » (G. le Muisit ds DINAUX, Trouv. de la Flandre, 230 ds GDF. Compl. :Pour les biens qu'il accumula); emploi pronom. 1611, COTGR. : (...) to increase mightily (...); cf. 1718, Ac. s.v. : Accumuler... on dit que des arrerages s'accumulent tous les jours, pour dire, qu'ils augmentent tous les jours; emploi abs. 1752, Trév. s.v. :... Les avares ne songent qu'à accumuler; 2. 1339 accumuler a « ajouter (une chose : inanimé non matériel) à (une autre) » (VARIN, Arch. adm. de Reims, II, 817 ds DG : accumulant mals aux mals), attest. isolée; 3. 1504 accumuler de « combler, remplir de (obj. inanimé) » (LEMAIRE DE BELGES, Couronne margaritique, Prologue ds HUG. : Es profondes tenebres De cas divers, violents et funebres, Pleins d'infortune, accumulez de dueil, Lardez de pleurs, farcis de larmes d'œil); 1512 id. « id. (obj. animé) » (ID., Illustr., I, 44 ds HUG. : Si leur fut ottroyé bénignement leur congé par le Roy Priam... Et les accumula de grans dons, par toute manière de liberalité royale), latinisme, hapax d'auteur; 4. 1604-1617 « presser, acculer » terme milit. (Mém. de Villeroy, IV, 67 ds GDF. Compl. s.v. :Il luy avoit deja enlevé le passage de Claye, ou il pensoit pouvoir accumuler nostre armee), hapax d'aut.
Empr. du lat. accumulare « amasser » au sens propre dep. CICÉRON, Agr., 2, 59 ds TLL s.v., 341, 45 : tantos acervos pecuniae... auget, addit, accumulat; 1 a ds PETRON., 89, 48 ibid., 341, 48 : accumulat ecce liberum funus parens Laocoon; Xe-XIe s. Epistolae Tegernseenses, I, 108, p. 112-8 ds Mittellat. W. s.v., 103, 44 : supra nostram cervicem pondus peccatorum nos accumulare. 2 « ajouter une chose à une autre », emploi fig. ds SILIUS ITALICUS, 11, 143, ibid., 341, 52 : his super excisam primori marte Saguntum... juratumque viro bellum... accumulant Campani de Hannibale ruminantes, cf. lat. médiév. 1079, BERTHOLDUS, Ann., 318, 16 ds Mittellat. W., 103, 58 : istud tunc ad priora sua anathemata... accumulatum; 3 (obj. animé) ds VERG., Aen., 6, 884 ds TLL, ibid. 341, 59 : spargam flores animamque nepotis his saltem adcumulem donis. 4 est un emploi du sens gén. « amonceler », peut-être avec influence de acculer.
STAT. — Fréq. abs. litt. :1448. Fréq. rel. litt. :XIXe s. a) 1 533, b) 1 428; XXe s. : a) 2 267, b) 2 717.
BBG. — BAR 1960. — BÉNAC 1956. — BONNAIRE 1835. — CRIQUI 1967. — DELC. t. 1 1926.

accumuler [akymyle] v. tr.
ÉTYM. 1327; du lat. accumulare.
1 (Compl. au plur. ou collectif). Mettre ensemble en grand nombre. Amonceler, empiler. || Accumuler des notes. Amasser, entasser. || Il accumule les objets les plus hétéroclites. Collectionner, grouper, rassembler. || Accumuler de l'argent, des biens, des capitaux, des richesses.
1 Accumuler (…) signifie en mettre jusqu'au comble, entasser et entasser encore; il marque une addition non interrompue, une abondance croissante.
Lafaye, Dict. des synonymes, Amasser…
2 C'est une société de gens avares qui prennent toujours et ne rendent jamais; ils accumulent sans cesse des revenus pour acquérir des capitaux.
Montesquieu, Lettres persanes, 118.
3 De longues années d'organisation et de paix ont permis aux Français d'accumuler des richesses.
J. Bainville, Hist. de France, VI, p. 87.
4 Les puissants du moment accumulent les richesses avec le sentiment de travailler pour l'éternité.
G. Duhamel, le Temps de la recherche, IX, 22.
5 En ordonnant les notes qu'il accumule, il aurait la matière de plusieurs grands livres.
A. Maurois, Études littéraires, t. I, p. 23.
2 Absolt. Amasser des richesses (concrètes ou abstraites). Capitaliser (fig.), thésauriser. || Il a passé sa vie à accumuler.
6 Un homme accumulait. On sait que cette erreur
Va souvent jusqu'à la fureur.
(…) il entassait toujours.
La Fontaine, Fables, XII, 3.
7 On entasse, on accumule. Chaque jour va s'enrichissant l'héritage du genre humain.
Michelet, la Femme, p. 324.
3 (Abstrait). Fig. Réunir en grand nombre. || Accumuler les honneurs.Accumuler des preuves contre un inculpé. Réunir. || Accumuler erreur sur erreur.
8 À force d'accumuler péché sur péché, rechute sur rechute, et d'augmenter par là chaque jour le poids de leur iniquité (…)
Bourdaloue, cité par Lafaye, Dict. des synonymes, Accumuler…
9 (L'absence) accumule des mondes d'indifférence sur des promesses de souvenirs éternels.
E. Fromentin, Dominique, II, p. 18.
10 Par instruction, ainsi, je peux accumuler en moi de lourds trésors, toute une encombrante richesse, une fortune, précieuse certes comme instrument, mais qui restera différente de moi jusqu'à la consommation des siècles.
Gide, Prétextes, p. 15.
11 Si en ce moment j'accumule des trésors de patience et de bonnes volontés, je sais que ces crédits s'épuiseront.
A. Maurois, Terre promise, XLV, p. 317.
4 Spécialt. || Accumuler de l'énergie, l'emmagasiner, la mettre en réserve. Accumulateur.
——————
s'accumuler v. pron.
(Choses concrètes ou abstraites). S'entasser, se grouper. || Les denrées s'accumulent dans le magasin.(Abstrait). || Les années s'accumulent. || Les charges s'accumulent contre l'accusé. || Les obstacles s'accumulent.
12 Il ne peut y avoir dans le cerveau une région où les souvenirs se figent et s'accumulent.
Bergson, Matière et Mémoire, p. 134.
13 Il était sombre. Les mauvais présages s'accumulaient.
Martin du Gard, les Thibault, VII, 55.
13.1 Un peu de neige s'est accumulée à la partie supérieure du dernier anneau saillant qui enserre la base élargie du réverbère, formant un cercle blanc au-dessus du cercle noir par lequel celui-ci repose sur le sol.
A. Robbe-Grillet, Dans le labyrinthe, p. 17.
——————
accumulé, ée p. p. adj.
|| Objets accumulés, entassés. || Neige accumulée.Argent, richesses accumulé(es).Erreurs accumulées. || Difficultés accumulées.
14 Cette passion, elle ne la porta sur personne jusqu'au jour où ces trésors accumulés de tendresse éclatèrent sur la tête de sa fille (…)
Sainte-Beuve, Causeries du lundi, Mme de Sévigné.
15 (…) ayant envie, tant il y a de tendresse accumulée dans son cœur, de pleurer, et aussi d'éclater de rire !
Martin du Gard, les Thibault, I, 9.
CONTR. Dépenser, dilapider, dispenser, disséminer, dissiper, éparpiller, gaspiller, prodiguer, répandre, semer.
DÉR. Accumulateur, accumulation.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • accumuler — Accumuler. v. a. Entasser. Accumuler des biens, des thresors. accumuler pistole sur pistole. laisser accumuler des arrerages …   Dictionnaire de l'Académie française

  • accumuler — Accumuler, act. acut. Est mettre ensemble et en tas, Accumulare, Duquel Latin il vient, mettre tas sur tas, que l Espagnol dit amontonar, monton sobre monton, Entasser, Amonceler …   Thresor de la langue françoyse

  • accumuler — (a ku mu lé) v. a. 1°   Mettre ensemble, entasser. Accumuler de la terre au pied des arbres. Il accumule chez lui tant de trésors. •   Sa race accumulant d immenses héritages, VOLT. Tanc. I, 1. •   D autres n ont garde d abandonner un bénéfice qu …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ACCUMULER — v. a. Amasser et mettre ensemble. Accumuler des marchandises. Accumuler des biens, des trésors. Accumuler sou à sou.   Absol., Il ne songe qu à accumuler, Qu à thésauriser. ACCUMULER, s emploie figurément, au sens moral. Accumuler crime sur crime …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ACCUMULER — v. tr. Amasser et mettre ensemble. Accumuler des marchandises. Accumuler des biens, des trésors. Accumuler sou à sou. Les denrées s’accumulent dans ce magasin. Absolument. Il ne songe qu’à accumuler, Qu’à thésauriser. Il s’emploie aussi… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • accumuler — vt. , entasser : akumulâ (Albanais.001, Saxel, Villards Thônes) ; êmatâ (001) ; amwèlâ (001) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'accumuler — ● s accumuler verbe pronominal Se mettre en tas, s ajouter les uns aux autres : Le courrier s accumule sur le bureau. Les difficultés s accumulent …   Encyclopédie Universelle

  • entasser — [ ɑ̃tase ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; de en et tas 1 ♦ Mettre (des choses) en tas, généralement sans ordre. ⇒ accumuler, amasser, amonceler, empiler. Entasser des marchandises en vrac dans une caisse. Ils « entassaient pavés, moellons,… …   Encyclopédie Universelle

  • accumulation — [ akymylasjɔ̃ ] n. f. • 1336; de accumuler 1 ♦ Action d accumuler; le fait d être accumulé. ⇒ addition, agglomération, amoncellement, entassement; amas, quantité, tas. Une accumulation de richesses, de provisions. « l accumulation des stocks »… …   Encyclopédie Universelle

  • amasser — [ amase ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; de 1. masse 1 ♦ (Avec un compl. au plur. ou à sens collect.) Réunir en quantité considérable, par additions successives. ⇒ accumuler, amonceler, entasser, rassembler, recueillir. « Toutes les… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.